Un appartement sur le Trocadéro.

Un appartement Haussmannien avec de beaux volumes et une vue privilégiée. Occupé par des bureaux pendant une vingtaine d’années, il nécessitait une restructuration partielle et surtout une adaptation à un mode de vie familial.

Situé dans un cadre prestigieux parisien, l’entrée décentrée et refermée sur elle-même ne permettait aucune lecture de cet environnement. Nous avons donc proposé à nos clients de l’ouvrir sur cette vue en remplaçant non seulement les portes moulurées donnant accès au salon par des portes en verre mais d’en élargir la perspective en créant de chaque côté des châssis fixes qui augmentaient l’angle de vision. Cette astuce permit de l’agrandir visuellement. Quant à la corniche éclairante réalisée en périphérie de ses murs, elle renforce sa présence au sein de l’appartement.

L’entrée du salon est matérialisée par deux poteaux éclairants qui ouvrent sur un espace résolument plus chaud avec des boiseries en duka qu’un éclairage frisant fait de spots vient éclairer alors qu’une rampe lumineuse de couleur souligne dans sa hauteur la bibliothèque réalisée en palissandre. Là encore, la transparence s’effectue par le biais de portes vitrées qui amènent à la salle manger où la simplicité a été recherchée tant son volume se suffit à elle-même. Seul l’habillage de l’ancienne cheminée en marbre crée un volume axé sur les suspensions qui semblent flotter dans l’air.

Le bois est aussi présent dans la cuisine dont les meubles sont réalisés en wenge, la table en padouk dont la teinte rouge tranche agréablement mais aussi les placards, certaines portes et sur les sols de tout l’appartement en parquet « pointe de Hongrie ». Chaque chambre et salle de bains ont été personnalisées. Quant au couloir qui les dessert, à l’origine linéaire et sombre, il respire rythmé par un faux-plafond architecturé en staff. L’ensemble d’un classicisme moderne s’est imposé naturellement.

En savoir plus »

An appartement near the Trocadéro.

An Haussmannian flat with nice volumes and a privileged view. Occupied by offices during about twenty years, it required a partial restructuring and especially an adaptation to a family way of life.

Located in a prestigious Parisian input offset and closed on itself allowed no reading of that environment. So we offered our clients to open this view, replacing not only framed doors giving access to lounge by glass doors but to broaden the perspective by creating either side of the glass that will increase the fixed angle vision. This trick allowed visually enlarge. As for the lighted cornice carriedon the periphery of its walls, it strengthens its presence in the apartment.

The show entrance is marked with two posts insightful opening onto an area decidedly more warm with a light woodwork duka spots bordering fact illuminates when a light color highlights ramp height in the library made rosewood. Again, transparency is carried out through glass doors that lead to the dining room where simplicity has been sought as its volume is sufficient unto itself. Only the packaging of the old marble fireplace creates a volume based suspensions that seem to float in the air.

Wood is also present in the kitchen, where the furniture is made of wenge, table padauk whose color red slice nicely but the cupboards, some doors and floors of the apartment floors « tip of Hungary.  » Each room and bathroom have been customized. As for the corridor thatserves them, causing linear and dark, rhythmic breathing through afalse ceiling plaster architected. All of a modern classic was a natural.