Réaménagement et extension d’un appartement dans le 17e.

Situé dans la partie résidentielle du 17e arrondissement, cet appartement au 2e étage d’un ancien hôtel particulier remembré ne comportait qu’un deux pièces avec un studio en location attenant desservi par un escalier et un ascenseur. Mes clients, un jeune couple désirant des enfants, souhaitaient récupérer le studio pour faire 2 chambres et créer une extension afin de faire la chambre parentale attenante à celle des enfants, leur ancienne chambre devenant un bureau. Enfin, le hall desservant les 2 anciens appartements deviendrait une entrée boudoir avec une bibliothèque et un coin lecture pour la réapproprier traitée avec un sol en pierre blanche et une corniche éclairante.

En savoir plus »

La difficulté résultait dans la création du nouveau volume tout en étant autonome de l’existant afin que le voisin du dessous ne subisse pas les dommages des travaux et cela tout en respectant les règles d’urbanisme du PLU de Paris. Pour cela, nous avons imaginé une structure réalisée en poutre métallique engravée dans la façade existante et dans le mur mitoyen surélevé avec des ouvertures en imposte situées au-dessus d’1,80m pour ne pas avoir de vision chez le voisin. Par contre, sur l’autre versant, un châssis coulissant avec vue sur les jardins environnants. L’ensemble traité comme une toiture et en zinc pour reprendre une des typologies de l’environnement. Enfin, afin d’éviter la juxtaposition de 2 bâtiments, nous avons relié les 2 façades en une seule façade en continuant le revêtement zinc jusqu’au jardin.

Redevelopment and extension of a flat in the 17th.

Located in the residential part of the 17th arrondissement, this flat on the 2nd floor of an ancient particular hotel included only one two rooms with an annexed leasable studio served by a staircase and an elevator. My customers, a young person couples wanting children, liked to recover the studio to do the cleaning and create an extension to do the cleaning by the parental way annexed to that of the children, their ancient room becoming an office. Finally, the foyer serving the ancient 2 flats would become an entrance boudoir with a library and a corner reading to re-appropriate her treated with a white stone soil and a lighted cornice.

Difficulty resulted in the creation of the new volume while being autonomous of the existent so that the neighbour of underside is not subjected to the damage of jobs and it while respecting the rules of town planning of the LIKING of Paris. For it, we imagined a structure accomplished in metallic fixed beam in the existent facade and in the dividing wall raised the height with openings in transom located above d ’ 1,80m not to have vision at the neighbour. On the contrary, on the other mountainside, a window sliding with view on the ambient gardens. The group treated as a roofing and zinc to take back one of the typographies of environment. Finally, to avoid the juxtaposition of 2 buildings, we linked up the 2 facades in the single facade