Situé à l’angle de deux rues et juste en face du jardin des Buttes Chaumont dans le 19e arrondissement, ce joli petit immeuble de 4 étages avait beaucoup souffert par le revêtement plastique qui a sévi dans les années 80 qui empêchait les façades de respirer. Son état avec le temps s’est dénaturé et sa position prédominante dans une avenue balayée par le vent n’a fait qu’augmenter sa détérioration.

En savoir plus »

L’intervention s’est faite après un décapage et un piochage en profondeur pour retirer les nombreuses zones humides empreintes dans la façade et traitées par une reprise en maçonnerie. Avec une finition au badigeon de lait de chaux. Reprise aussi de la zinguerie en toiture et des souches, très fortement endommagées. Telles furent les principales interventions pour sa remise en état en y ajoutant le changement des volets et la reprise des cheminées.

Mais au-delà de ce cheminement normal pour un ravalement, nous avons voulu remettre en valeur les modénatures de la façade mais en faisant ressortir leur subtilité et leur raffinement que le précédent ravalement avait galvaudé en employant des couleurs pas très appropriées à l’esprit parisien et surtout trop marquées ! L’ocre trop prédominant a été remplacé par un gris plutôt clair destiné à souligner simplement et uniquement sur les verticales du bâtiment ainsi que les corniches. Par contre, les encadrements ont été traités avec la chaux. Les garde-corps en bleu! Ont été peints dans un élégant vert kaki qui se marie délicatement avec la façade. Les descentes pluviales qui avaient  été noyées en blanc sont au contraire ressorties sur chacune des deux façades les soulignant. Enfin, la porte d’entrée recouverte d’un décor commun comme on en voit tant à Paris a été décapée pour retrouver les nervures du chêne puis teintée afin de diminuer les défauts créés par le temps. A l’arrivée, son traitement avec ce souci du détail a fait disparaître son côté ostentatoire pour faire ressortir sa finesse.